En ce nouveau jour dans la chaleur suffocante de Kuala Lumpur, l’objectif sera d’aller visiter les tours jumelles Petronas.
Ces dernières étant devenues l’emblème de la ville, à l’instar de Marina Bay Sands pour Singapour.

En attendant, avant l’heure du déjeuner, je me laisse à vagabonder dans Kuala Lumpur.
Accompagné des rayons du soleil doux matinaux, je prend plaisir à flâner dans les rues de Chinatown et des quartiers environnants. La ville est pourtant déjà bien réveillée, les abeilles s’activent de toutes parts, mais il y a quelque chose de plus paisible. De plus tranquille dans l’air.

Evidemment je commence à me faire à cette ville, mais c’est plus que cela.
C’est arriver à trouver du charme dans ces murs décrépis. De l’attrait pour ces ruelles si improbables, où il se joue tellement de tableaux different que je ne pourrais tous les décrire.

Je fais ensuite un passage sur Kasturi Walk.
Ce marché aux puces propose des produits très similaires à ceux sur Petaling Street. Mais Kasturi a été crée en 2011, et il est donc bien plus moderne et lumineux que son concurrent !

Plus d’espace, plus de lumière, plus de propreté, c’est le jour et la nuit.
Mais à force de trainer sur Petaling Street, Kasturi Walk me paraitrait presque trop aseptisé. En tout cas, sa toiture ainsi que son panneau d’entrée ont beaucoup de cachet.

En remontant le marché, où je croise de la nourriture bien appétissante, j’arrive à Lebuh Pasar Besar (Old Market Square).
Ce square tranche avec le reste, car peu d’espace aussi ouvert se trouve dans Kuala Lumpur.